Outils du site

pratique:lojban:6lomicmenes

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

pratique:lojban:6lomicmenes [03/10/2017 13:57]
pratique:lojban:6lomicmenes [30/11/2020 10:36] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Leçon 6 de Lom... Ilmen ! ======
 +<WRAP centeralign>[[pratique:lojban:5lomicmenes|<< Précédent]] **--** [[pratique:lojban:start|Sommaire]] **--** [[pratique:lojban:7lomicmenes|Suivant >>]]</WRAP>
 +
 +Mardi 14 octobre 2014 - Ilmen avait remplacé Lomicmenes pour ce cours :-D
 +
 +===== Les chiffres et compter =====
 +
 +Les chiffres de bases sont {no pa re ci vo mu xa ze bi so no} 01234567890 
 +  * {xo} = quel nombre ?  (question)
 +  * {ro} = tout / tous / chaque...
 +  * {pi} = virgule, pour séparer la partie fractionnaire, comme dans "1,3"
 +  * {su'o} = au moins
 +  * {su'e} = au maximum
 +  * {za'u} = plus de
 +  * {me'i} = moins de
 +  * {li N} signifie {le nombre N} (concepte, entitée abstraite).  Par exemple, {mi nelci li ci} = {J'aime le nombre 3.}
 +
 +===== Ordinalité (premier, deuxième etc) =====
 +
 +L'ordinalité consiste à dire "X est le N-ième dans la séquence S". Par exemple, {Il est le premier arrivé} (premier dans la séquence de ceux qui sont arrivés), ou {C'est le troisième épisode de la série}, etc etc.
 +En Lojban, on expresse l'ordinalité avec le cmavo-selbri {moi} :  x1 N moi x2 = {x1 est le N-ième dans la séquence x2}.
 +
 +**Par exemple**, {mi pa moi lo tolcliva} ({je suis le premiers des arrivés}), ou {ti ci moi lo kinpau} ({ceci est le troisième épisodes}).
 +
 +{nombre+moi} se comporte comme un selbri, donc on peut aussi dire des choses comme {mi zgana lo ci moi be lo kinpau} (= j'observe/regarde le troisième épisode).
 +
 +
 +===== Cardinalité (un chat, deux chats, trois chats...) =====
 +
 +La cardinalité (le nombre des choses), elle, est exprimée avec {x1 N mei} = x1 est N individus/choses ; par exemple, {lo gerku cu ci mei} = les chiens sont trois. (en fait, c'est plus précisément x1 est N individus parmi x2 )
 +
 +  * {mi'o re mei} = nous (toi et moi) sommes deux.
 +  * {lo re mei} = un duo
 +  * {lo ci mei} = un trio
 +
 +De plus, il est possible d'indiquer le nombre d'individus directements dans une description-lo, en insérant un nombre entre "lo" et le selbri :  {lo ci gerku} = trois chiens.
 +
 +{lo gerku}, sans aucune indication de nombre, peut soit être singulier (un chien), soit pluriel (des chiens) : ce n'est pas spécifié.
 +
 +Du coup, si on veut être précis, on peut dire {lo pa gerku} (= un chien, singulier), ou bien {lo za'u gerku} (= plus d'un chien, pluriel).
 +
 +{za'u pa} = plus d'un, mais on peut aussi raccourcir en {za'u} tout court
 +
 +l'équivalent du pluriel français est {lo za'u [selbri]}
 +
 +  * lo re mei be lo plise = deux des pommes,   
 +  * lo re plise = deux pommes
 +  * {do su'o vo mei} vous êtes au moins 4
 +  * {do za'u vo mei} vous êtes plus de 4
 + 
 +
 +===== Quantification logique =====
 +
 +Il s'agit de l'un des aspect les plus fondamentaux et complexes du Lojban. Étant donné la complexité du sujet, la quantification logique est généralement enseignée tardivement dans les cours de Lojban, malgrès son importance.
 +
 +On ne va en aborder ici que les bases, car les quantifications logiques peuvent devenir compliquées dans les phrases complexes.
 +
 +L'idée de la quantification logique, c'est de compter le nombre de choses X pour lesquelles le bridi {X broda} est vrai
 +
 +Par exemple, si il y a 3 pommes sur la table, alors il existe exactement 3 choses X tel que {X plise bu'u lo jubme}.
 +
 +En Lojban, la traduction de "il y a trois pommes sur la table" sera : {ci da plise bu'u lo jubme}
 +
 +{N da selbri} = il existe exactement N choses X tel que {X selbri}.
 +
 +En d'autre termes, on compte le nombre de choses qui peuvent remplacer X dans "X selbri", le nombre de choses pour lesquel "X selbri" est vrai.
 +
 +  * {re da kanla lo mlatu}  =  il existe exactement 2 choses X tel que X est un œil du chat  =  le chat a (exactment) deux yeux.
 +  * {ci da klama lo ckule}  =  il y a exactement trois choses/personnes qui vont a l'école  ~=  (exactement) trois personnes vont a l'école.
 +
 +la différence avec "lo ci prenu cu klama lo ckule" est que dans le cas de la quantification logique, on affirme qu'il y a exactement 3 choses, pas plus, pas moins, qui vont à l'école.
 +
 +  * {lo ci mei cu klama lo ckule} = un trio va a l'école (il peut y avoir d'autres choses qui vont à l'école)
 +  * ci da klama lo ckule = il y a trois choses, ni plus ni moins, qui vont à l'école -> dans quel contexte ?
 +  * prenon l'exemple de {ci da plise} = exactement 3 choses sont des pommes
 +
 +{da} compte les choses qui sont des pommes dans {l'univers du discours}, c'est a dire les choses pertinentes d'après le contexte
 +
 +{ci da plise} signifie probablement qu'il y a exactement trois pomme [dans la maison], par exemple. Quand en français on dit {il y a trois pomme vertes}, on n'affirme pas que dans l'univers tout entier, il n'y a que trois pommes vertes. C'est juste que parmi les pommes du contexte, il y en a exactement 3 qui sont vertes donc "il y a exactement trois pommes vertes" = {ci da crino plise}
 +
 +On peut aussi donner des nombres moins précis : 
 +  * {su'o re da klama lo ckule} = au moins deux personnes vont à l'école.
 +  * {me'i ci da  crino plise} = il y a moins de trois pommes vertes.
 +
 +On peut aussi utiliser "da" sans aucun nombre : par défaut, si il n'y a pas de chiffre, {da} = {su'o pa da} (= il existe au moins une chose...).
 +  * {da vitke mi} = au moins une chose/personne me rend visite / m'a rendu visite.
 +  * no da = rien, rien du tout
 +  * no da vitke mi = personne ne me rend visite
 +  * mi viska no da = je ne vois rien (du tout)
 +
 +En fait, {no da} est un raccourci pour {naku su'o da} = il est faux qu'au moins une chose... Littéralement, "no da" peut se traduire comme "zéro choses"
 +
 +Nombre+da est tellement utile qu'il existe un certains nombre de raccourcis pour l'utiliser.
 +Par exemple, {Nombre+[sumti]} est un raccourci pour {N da poi me [sumti]}, c'est à dire {N choses qui font parti de [sumti]}.
 +
 +**Exemple**
 +  * {re lo mlatu} = il existe exactement deux choses parmi les chats
 +  * {ci do} = exactement trois d'entre vous.
 +
 +d'où la célèbre formule {coi ro do} = salut à chaque chose qui est parmi vous = salut à chacun de vous = salut à vous tous
 +
 +
 +"lo gerku" peut avoir n'importe quel nombre, mais il y a exactement deux de ces chiens qui satisfont le bridi
 +  * re lo vo gerku = exactement deux parmi les quatres chiens
 +  * avec {lo vo gerku}, on a un groupe de quatre chiens
 +  * {re lo vo gerku cu sipna} = exactement deux parmi les quatre chiens dorment
 +  * {re do cu sipna} = exactement deux parmi vous dorment (ou {re do sipna}, le {cu} n'est pas nécessaire ici)
 +
 +
 +Divers :
 +
 +{be} peut se traduire par "de" en Français dans la plupart des cas
 +
 +lo citka be lo plise = un mangeur de pomme (lo plise vas dans le x2 de citka)