Outils du site

pratique:informatique:facebook

Survie chez les GAFAM : créer un compte Facebook

Facebook vous espionne et vole votre âme. Non seulement quand vous allez chez lui, mais aussi sur les pages que vous visitez.

Sur votre navigateur de tous les jours (au hasard, Firefox), installez privacy badger au minimum pour bloquer les requêtes. oui, quand vous êtes sur une page avec le petit “j'aime” de Facebook, ce dernier vous regarde et suis votre souris !

Bon, ça c'était pour le côté parano, malheureusement pas si délirant.

Il existe des alternatives à Facebook, suivant ce qui vous intéresse chez ce monstre. Mais il y a aussi des cas où Facebook est réellement utile. Un cas, en fait : dans le milieu professionnel. Facebook a été pensé pour servir, en premier, les entreprises. Bien sûr, tout est fait pour que ces dernières paient, mais ça marche.

Si vous êtes une TPE, en micro-entreprise ou même une petite association locale qui a besoin de sous, Facebook peut être utile, par contre vous n'aurez pas l'argent pour en tirer partie comme les grosses boîtes.

Comment Facebook peut servir votre entreprise ?

  • Il y a du monde sur Facebook. Ce sont de potentiels clients.
  • Ces clients peuvent être ciblés suivant les critères de votre plan marketting : vous cherchez des gens habitant la même région ? Correspondant à une certaine cible ? Ils sont là.
  • Une fois que ces clients savent que vous existez, il y a plus de chance de les faire acheter vos produits et/ou services. Ben oui, pour acheter, faut connaître.

Je ne me ferais pas la chantre d'un plan commercial harcelant : ça peut marcher (quoi qu'à mon avis c'est perdre beaucoup d'énergie pour des résultats faibles) mais c'est vraiment pas éthique. Ok, ces gens sont sur Facebook, mais ce sont des victimes, ils ne savent pas ! Ou s'ils savent, comme nous, ben… bref.

Bref, c'est dit, Facebook est nécessaire au développement de votre entreprise, ou du moins ça pourrait donner un coup de pouce.

Mais on n'entre pas dans un tel donjon sans une préparation minutieuse. Sinon, c'est la mort1).

Code de conduite des aventurières

2)

  • Prévoyez une adresse mail réservée à Facebook. Vous aurez parfois besoin de certaines notifications, mais pas de toutes ; cette boite mail va nous aider à survivre en renvoyant via des filtres ce qui est important.
  • Soyez fermes sur les horaires. Allez sur Facebook uniquement en ayant pris rendez-vous avec le monstre : rendez-vous à l'heure précise sur les lieux, mettez un minuteur sur une heure maximum, faites ce que vous avez à faire, déconnectez quand ça sonne.
  • Ne permettez pas à Facebook de vous solliciter sur votre smartphone ou vos mails classiques.

Facebook peut être chronophage. Extrêmement chronophage. Là, on est dans une logique productiviste : vous visez un certain résultat sur Facebook, et rien ne sert d'y passer toute la journée, ça n'améliorera pas beaucoup vos résultats. Faites peu et bien plutôt que de vous laisser dévorer.

L'armure

Facebook vous épie ; dans votre vie de tout les jours, vous pouvez vous protéger de ses yeux, en installant privacy badger sur Firefox/Chromium, et quelques autres extensions utiles de ce genre.

N'allez pas sur Facebook avec ce navigateur de tout les jours.

Le mieux serait de pouvoir utiliser Tor, mais ils ne sont pas fous : ils bloquent les utilisateurs venant de Tor.

Donc, prenez un navigateur basique que vous n'utilisez pas par ailleurs

N'utilisez ce navigateur que pour vos séances Facebook. Ça limitera les dégâts.

Premier contact

L'heure est venu de se créer un compte.

1)
Moral. Non, je ne pense pas que Facebook envoie des assassins chez vous ; vous êtes plus utile vivant.
2)
Au féminin, oui, parce que j'avais envie de varier un peu.
pratique/informatique/facebook.txt · Dernière modification: 03/10/2017 13:57 (modification externe)