Outils du site

univers:ryzom:log:2022_03_03

Le Contrebandier et la Maraudeuse

Correspondance

Lordoy,

Je n'ai toujours pas trop compris de quoi tu avais peur par rapport à notre enfant, mais okal, t'as peur de ce que je peux lui faire, et tu préférerais que je m'en tienne loin.

Sauf que ça ne va pas être possible. Tu me connais assez pour savoir que quand je veux quelque chose, je suis capable de réaliser l'impossible.

Je veux voir grandir cet enfant, je veux participer à sa vie, même un peu. Cette partie n'est pas négociable. Mais je suis prêt à négocier autant que tu veux sur les modalités.

Je te propose ceci : laisse-moi un jour chaque semaine pour le voir, sous ta supervision ou celle de qui tu décide. Si tu veux que je ne le vois qu'avec tous les guerriers antekamis autour de nous, okal. Si tu veux que je vienne tout nu pour que tu sois sûre que je ne cache rien, okal aussi. J'apprécierais que tu me prête un pantalon pour voir le gamin, quand même. Prend toutes les mesures que tu juge nécessaire pour être rassurée, mais laisse-moi le voir, laisse-moi le voir grandir.

J'aimerais vraiment qu'on arrive à un accord. J'ai envie qu'on puisse reprendre nos soirées aux bains, et puis aller embêter l'autre voyeur et sa copine aussi. On s'amuse bien tous les deux et j'ai pas trop envie de rentrer au monastère pour une vie de moine. Mais voilà, chez les trykers, la famille c'est sacré, et soit certaine que je n'ai jamais pris ça à la légère. Alors je préfère être sérieux que d'abandonner mon gamin, de la même façon que tu deviendrais mortellement sérieuse si on s'avisait de toucher à tes mômes, que ça te couperais l'envie de rigoler. Ce qui serait bien mieux, c'est que je puisse prendre soin de ma famille et qu'on continue à se marrer ensemble. Qu'on prenne soin ensemble de cette crevette qui arrive, et qu'on lui montre tous les deux toutes les bonnes blagues à faire. Ça serait tellement génial !

Je peux comprendre que t'aie pas trop confiance dans les pères. C'est des tanches, par chez toi. Mais tu sais que je vaux mieux que ça. J'ai pris soin de tes petiots pour les emmener à ta tribu, j'ai fait ce que personne n'aurait pu faire, pour eux, et c'était même pas les miens. Je ferais mille fois plus pour le mien, je te le promet. Dis-moi tes conditions, mais ne m'empêche pas de le voir.

Avec tout plein d'affection,

Feinigan

Viens me voir au campement de la tribu.

Gia'Suki.

Négociations

Giasuki dit : Assieds-toi.
Feinigan s'approche avec prudence, pas rassuré
Feinigan dit : Lordoy, Gia'suki…
Feinigan dit : Comment tu vas ?
Giasuki contemple Feinigan durant un très long moment, comme si elle était entrain de sonder la moindre de ses pensées.
Giasuki gronde un moment puis fini par se maitriser.
Giasuki dit : Une autre fois les politesses, tu sais pourquoi tu es là.
Feinigan dit : Je me doute un peu.
Feinigan semble étrangement de plus en plus tranquille, retrouvant de sa confiance habituelle et hors de propos
Giasuki dit : Feinigan, je comprends pas ce qui te prends à vouloir prendre cette place, je me dis que c'est sans doute culturel.
Feinigan dit : Mais c'est exactement ça !
Feinigan dit : ici t'as que des géniteurs, c'est des crétins, ils servent à rien
Feinigan dit : mais chez les trykers, c'est pas comme ça ! et en particulier parmi les miens
Giasuki dit : Je vais prendre une chance parce que je sais que tu vas me casser les couilles plus tard et tu n'es pas forgé pour être du contenu ma'lian.
Giasuki dit : Et que c'est vrai qu'on s'amuse bien.
Feinigan se dit que si un antekami tentait un ma'lian avec lui, il finirait capriny
Giasuki dit : Juste tout les deux.
Feinigan dit : Oy !
Giasuki dit : Alors voici mes conditions.
Giasuki dit : Tu pourras voir ta fille une à deux fois par semaine, ici au camp et toujours sous supervision.
Giasuki dit : Tu viens seul et c'est fouille systématique à l'arrivée et au départ.
Feinigan dit : C'est… c'est une fille ? Comment tu le sais ?
Feinigan regarde le ventre de Gia'suki, un peu perdu, mais écoutant quand même les détails
Giasuki dit : J'ai demandé à mon shaman, c'est évident.
Feinigan dit : Okal… Bon, c'est mon premier, alors j'y connais pas encore grand chose. Je croyais qu'on savait pas avant la sortie
Giasuki dit : Yui pour le commun des mortels c'est le cas.
Giasuki dit : Mais nous sommes des Gami Kwai.
Giasuki dit : Bref c'est une autre histoire.
Feinigan hoche la tête, prêt à accepter ça sans souci
Giasuki dit : Je ne veux pas que la petite sorte de la Jungle avant ses seizes ans.
Giasuki dit : Après de toute façon, ils sont assez vieux pour se sauver en douce, on ne contrôle plus grand chose.
Feinigan trouve ça cruel mais se dit qu'il a 16 ans pour assouplir cette condition
Giasuki dit : J'ai pensé à t'imposer le blason Antekami mais cela me semble contre-productif.
Feinigan dit : je ferais un mauvais antekami, faut l'avouer
Feinigan dit : enfin pas pire que d'autres, remarque
Giasuki dit : Alors pas de blason.
Giasuki dit : Tu pourras rentrer dans le camp en légère, je te déshabillerai en temps voulu de toute façon.
Feinigan se dit que ça pourrait être marrant, mais qu'il ne pourrait pas résister à certaines bêtises avec un blason pareil
Feinigan dit : Héhé
Giasuki dit : Tu te mêles de l'éducation de ta fille mais je m'attends à ce que tu agisses correctement avec l'ensemble de mes descendants.
Feinigan dit : Bien sûr.
Feinigan dit : Enfin, ceux qui ont moins de 16 ans
Giasuki dit : Ça veut dire que tu ne les approche pas mais si tu vois quelque chose que je devrais savoir, je veux le savoir.
Giasuki dit : Voilà.
Feinigan dit : les autres, ils sont grands… ils méritent d'être taquinés comme tous les homins
Giasuki dit : Voilà.
Feinigan est ravi
Feinigan fait un grand sourire : je suis bien content qu'on commence à trouver un terrain d'entente !
Giasuki dit : Et finalement je veux que tu fasses témoignage de ta bonne volonté, et que tu te fasse une belle scarification.
Giasuki dit : Sous les yeux d'une joue à l'autre.
Giasuki fixe Feinigan d'un air prédateur.
Feinigan tique
Feinigan dit : Ça a bien moins la classe que sur un masque, ce genre de chose.
Feinigan est songeur
Giasuki dit : Ce n'est pas pour avoir la classe, c'est le rite de passage pour mériter sa place au sein de la famille.
Feinigan dit : ça pourrait se faire, mais… si je fais ça, ça va devenir encore plus dur de trouver des contrats
Giasuki dit : C'est un signe de force et un geste de solidarité envers moi et notre petite.
Feinigan dit : tu va lui demander ça aussi, quand elle aura l'âge ?
Feinigan dit : si elle est tryker, elle n'aura jamais de masque. C'est dommage d'abimer la réussite du clan antekami : enfin une homine sans masque.
Giasuki dit : Yui, mais j'accepte que cela reste léger, voir esthétique.
Giasuki dit : Mais cela forge le sentiment d'appartenance et les autres le verront d'un oeil favorable.
Feinigan dit : attends, ça veut dire que même si vous trouviez comment ne plus avoir de masque, vous continueriez de vous mutiler ?
Giasuki dit : Cela sert à assurer sa sécurité, elle ne doit pas être perçue comme une intrus.
Giasuki dit : Non, le jour ou on sera tous normaux, nous n'aurons plus besoin de le faire.
Giasuki dit : C'est tout ou rien.
Feinigan dit : Allez… Y'a pas besoin de ça. Tout le monde me laisse passer même sans cicatrice
Giasuki sourit: Tu as peur de la douleur mon trésor?
Giasuki dit : Je te laisse y penser.
Feinigan dit : La douleur, encore… ça finit par passer
Feinigan dit : mais je crains d'avoir du mal à draguer, après, surtout !
Feinigan a un sourire malicieux
Giasuki dit : Mais non, les filles adorent les homins avec des cicatrices.
Giasuki dit : Les cicatrices cachent toujours des histoires intéressantes.
Feinigan dit : celle que tu me propose, elle n'est pas du genre glamour
Giasuki dit : Et c'est viril, ça va te donner un charme de mauvais garçon.
Feinigan dit : si encore tu me laissais le choix de comment la faire !
Giasuki dit : Tu la veux comment?
Feinigan dit : je ne sais pas, je déciderais en la faisant
Feinigan dit : enfin, si je peux.
Giasuki dit : Si elle est évidente, cela me va. Je pense que tu sais à peu près ce à quoi je m'attends.
Feinigan dit : Ouais. Mais si je fais ça…
Feinigan dit : C'est te donner de façon définitive un peu de mon corps. Ce n'est pas rien.
Feinigan dit : Si je le fais, ce serait bien que tu me fasse plus confiance avec notre fille.
Giasuki dit : Parce que moi je ne te donne pas le mien?
Giasuki caresse doucement son ventre.
Feinigan dit : Justement, non, pas vraiment.
Feinigan dit : Dans quelques temps, ça n'y paraitra plus, que tu as eu un enfant
Feinigan dit : tu me le donne… mais de façon temporaire
Feinigan dit : ce que tu me demande est définitif
Feinigan dit : et à côté, tout ce que tu me propose est soumis au sens du vent. ça tiendra le temps que ça te motive
Feinigan dit : ça me va, sauf cette dernière demande qui est déséquilibrée.
Feinigan dit : Je peux le faire, mais il me faut plus en échange.
Giasuki dit : Tu voulais une descendance, je te donne la chair de ma chair. Des nuits d'insomnie, une fatigue perpétuelle. Les homins, j'aimerais bien que les rôles soient inversés pour me moquer de vous.
Giasuki dit : Vous êtes des petites natures.
Giasuki dit : J'aurais pu prendre les drogues qui servent à avorter.
Feinigan dit : j'adorerais qu'on inverse les rôles
Giasuki dit : Je ne l'ai pas fait mais j'y ai pensé.
Feinigan dit : et si tu ne veux pas de cette enfant, si c'est trop de souci, alors ne me fais pas croire que tu veux la garder !
Feinigan dit : je suis prêt à être une mère pour elle
Giasuki rigole.
Giasuki dit : Ça ne fonctionne pas comme ça.
Giasuki dit : Dis-moi plutôt ce que tu veux de plus.
Feinigan dit : chiche ?
Feinigan dit : Si je me scarifie, ce sera une semaine chez l'un, une semaine chez l'autre. Elle découvrira la vie de marcheur des ombres, autant que celle des antekamis
Feinigan dit : et elle décidera seule, quand l'âge sera venu, si elle veut se faire une cicatrice ou non.
Giasuki rugit: tu demandes trop!
Feinigan dit : Toi aussi !
Giasuki dit : Non ce n'est pas possible, je savais qu'on ne s'entendrait pas.
Giasuki dit : Fallait le tenter pour en être certain.
Feinigan dit : sinon…
Feinigan dit : Tes conditions me vont, mais sans la scarification
Feinigan dit : parce que ça, c'est en trop par rapport à ce que tu m'offre.
Giasuki dit : Très bien, alors je prends tout.
Giasuki dit : Et c'est la guerre.
Feinigan dit : La guerre ? On se calme
Giasuki dit : Cette voie me convient aussi.
Feinigan dit : Je sais que tu aime te battre, mais je ne vais pas jouer à ça avec toi
Giasuki dit : Tu n'auras pas le choix parce que je ne te laisserai pas approcher.
Feinigan dit : Et ? Tu crois que moi, je vais approcher ?
Giasuki dit : Je sais pas, pourquoi es-tu ici?
Feinigan dit : Pour voir ma fille grandir.
Feinigan dit : Mais, si tu me l'interdis, je n'ai pas prévu de prendre les armes pour te l'enlever de force
Giasuki dit : Et bien non, ça n'arrivera pas. Tu ne nous approchera pas.
Giasuki dit : Bien, donc renonces.
Feinigan dit : Renoncer ? Je n'ai pas non plus dit ça
Feinigan est terriblement sérieux.
Feinigan dit : C'est tout ce que tu peux envisager ? Que je me soumette entièrement à toi, ou que je fasse le gibbai à crier et taper ?
Giasuki dit : Non là c'est toi qui prends le sens de guerre au sens réduit du combat physique.
Giasuki dit : La guerre en général, je m'attends à ce que tu essaies quelque chose.
Feinigan dit : dans ce cas, que je sois là aujourd'hui, ça fait partie de la “guerre”
Feinigan quitte soudain son air sérieux et fait un grand sourire moqueur : et si on fait l'amour après, ça sera aussi une bataille ?
Feinigan dit : Giasuki, tes conditions elles me vont, sauf une. Si tu y tiens, tu dois me donner autre chose, c'est tout.
Feinigan dit : Mais en vrai, tu sais aussi bien que moi que tu t'en fous, que je me balafre. Ce que tu veux, c'est être sûr que je vais me plier à tes désirs
Feinigan dit : seulement, t'aimerais pas une lopette qui fait tout ce que tu veux
Giasuki dit : On ne refera pas l'amour avant que je vois cette entaille sur ton minois.
Feinigan dit : sinon tu resterais avec ta tribu.
Giasuki dit : Je n'ai pas de contrôle sur le reste Feinigan, je te demande simplement de me témoigner ton respect et ton engagement.
Feinigan dit : Dans ce cas, trouve comment me montrer ton respect et ton engagement aussi.
Giasuki dit : La scarification n'a rien avoir avec la faiblesse.
Feinigan dit : La scarification sous contrainte n'est pas meilleure que de se faire poser un masque par les kamis
Giasuki prends un moment pour réfléchir.
Giasuki inspire et expire à fond.
Giasuki dit : Tu l'auras une semaine sur deux à partir de ses douzes ans pas avant.
Feinigan dit : Alors je me ferais cette cicatrice à ses 12 ans.
Giasuki dit : Non, tu ne le fera pas, je n'en crois pas un mot.
Feinigan dit : de même que je suis certain que d'ici ses 12 ans, tu ne m'empêchera pas de la voir.
Giasuki dit : Tu pourras quand même la voir ici, je ne veux pas qu'elle quitte la tribu trop tôt, ce n'est pas bon pour elle!
Feinigan dit : et dire que je faisais la route des ombres quand j'avais 6 ans !
Feinigan dit : mais okal, tu veux la surprotéger, c'est ton choix
Giasuki sent sa patience s'effacer.
Feinigan dit : ça me va aussi
Giasuki dit : Donc, nous sommes d'accords.
Feinigan dit : Mais si tu ne me fais pas confiance, je ne te ferais pas confiance non plus !
Feinigan dit : donc, je ne m'engagerais pas sur mon visage. Uniquement sur le reste.
Giasuki dit : Ah non alors, nous n'avons pas d'entente.
Giasuki se masse les tempes: allez disparaît.
Feinigan se relève, sort de son sac un pack de bhyr qu'il pose aux pieds de Ja-Zun Gei
Feinigan dit : en signe de bonne volonté
Feinigan dit : On en rediscutera… jusqu'à ce qu'on trouve un accord, ou qu'elle soit adulte
Feinigan attrape un pacte
Giasuki dit : Né, c'est mort.
Feinigan dit : Hooo si.

Un petit verre entre amies

Arrivée au bar de Fairhaven pour se remettre de ces émotions.

Feinigan commande un calroch bien tassé à Ba'Naer Liffan
Kyriann range ses amplis.
Kyriann s'arrête.
Feinigan s'incline devant Kyriann.
Kyriann dit : Lordoy Négociant
Kyriann fait un signe à Feinigan.
Feinigan dit : Lordoy Kyriann !
Feinigan dit : Je t'offre un verre ?
Kyriann dit : Volontiers !
Kyriann dit : J'ai très soif après cette bataille.
Feinigan dit : Qu'est-ce que tu veux ?
Feinigan dit : J'ai pris un calroch. J'avais oublié, mais ça défrise bien
Kyriann dit : Un jus de sparan je crois
Feinigan fait un signe à Ba'Naer Liffan
Feinigan récupère la commande et l'amène à Kyriann
Feinigan dit : Et un jus de sparan, un !
Kyriann dit : Grytt !
Kyriann parait soucieuse mais esquisse un sourire.
Feinigan dit : Des problèmes ?
Kyriann dit : un peu Oy
Kyriann dit : Je me fais du soucis pour Eeri bien sur
Kyriann dit : Et Ny-Jazzy est .. couci couca
Feinigan dit : Jazzy ?
Feinigan a un sourire hilare en repensant au tryker, mais se reprend vite
Kyriann dit : Mais les Drakani ont connu des moments plus difficiles !
Feinigan dit : la dernière fois que je l'ai croisé il avait l'air en forme, en tout cas
Kyriann se demande d'où vient ce sourire.
Kyriann dit : Oy c'est ça couci couca
Kyriann dit : une fois en forme une fois moins
Feinigan dit : c'est l'air de la jungle, ça. Ça agit sur le moral
Kyriann dit : Peut être
Feinigan dit : alors qu'avec le bon air du lac et les bonnes boissons des Ba', on va toujours bien !
Kyriann dit : Peut être une présence aussi
Feinigan dit : Une influence pas net, tu veux dire ?
Kyriann regarde le négociant : An !
Feinigan dit : ha, ça veut dire qu'il n'est vraiment plus goofié… bonne nouvelle, donc
Kyriann dit : Juste une présence ce n'est pas sa faute si Jazzy est … comme il est
Feinigan se demande si elle suggère qu'il est un peu attardé mais ne le diras pas à haute voix
Feinigan dit : tant qu'il est gentil…
Kyriann dit : C'est ça le problème.. Un vrai coeur (de l'équivalent d’artichaut)
Feinigan dit : Dis… j'ai une affaire qui est compliquée, et j'aurais besoin de conseils
Feinigan dit : et je crois que tu est l'une des homines qui pourrait m'aider à voir quel parti prendre
Kyriann écoute : Ah ? Sul crois ?
Feinigan dit : Je ne sais pas… ça te tente d'entendre une histoire ?
Kyriann dit : Est ce que ça se monnaye de ta part ?
Feinigan dit : tu veux que je te paie ? ça peut.
Kyriann sourit pas sérieuse du tout.
Feinigan vérifie sa bourse
Kyriann dit : An tu sais très bien appâter tes victimes ! Qui résisterait à une histoire ?
Feinigan dit : Ha ha !
Kyriann dit : Allez ! Envoie ton histoire !
Feinigan dit : Alors…
Feinigan dit : J'ai deux amis. Ils sont ce qu'ils sont. Un peu foufou, pour tout avouer.
Feinigan dit : Ils s'entendent bien, ils font la fête, tout ça, sans trop penser au lendemain
Kyriann sirote son sparan et hoche la tête : M'étonne pas vraiment
Feinigan dit : Mais voilà que l'homine tombe enceinte. Et à un moment, ça ne devient plus possible de l'ignorer, bien sûr.
Feinigan dit : Et le papa est tout content !
Feinigan dit : Sauf que…
Kyriann fait la grimace
Feinigan dit : Sauf qu'elle, elle n'a pas prévu d'avoir un bébé ET un père pour le bébé dans sa vie. Donc elle le met un peu dehors.
Feinigan dit : Enfin, an, pire que ça
Feinigan dit : elle pense que faire la fête ça ira, mais elle veut pas qu'il s'occupe de sa famille
Feinigan dit : Moi je dirais : le monde à l'envers, d'habitude faut courir après les pères pour qu'ils s'occupent des mômes
Feinigan dit : mais bon.
Feinigan dit : Toujours est-il que le père veut quand même tenir son rôle. Il est prêt à tout pour ça.
Kyriann dit : Ce ne sont pas des trykeri sinon la question ne se poserait pas.
Feinigan dit : probable, ouais
Feinigan dit : enfin je pensais pas que la question se poserais.
Feinigan dit : Mais déjà, à ce stade de l'affaire… tu en penserais quoi ? Le père doit se barrer et accepter de perdre sa fille, ou il doit se battre ?
Kyriann dit : Une famille sans père c'est bancal
Feinigan dit : Ha !
Kyriann dit : Donc il faut qu'il tente le tout pour se rabibocher
Feinigan dit : tout, tout ?
Kyriann dit : Oui tout tenter pour reformer sa famille pas tout tenter pour récupérer sa fille !
Kyriann dit : la nuance est importante
Feinigan dit : je dis ça, parce que… t'as raison, c'est pas des trykers. Ils sont capables d'être, comment dire… super intense
Feinigan fait un signe à Eolinius.
Eolinius fait un signe à Feinigan.
Kyriann dit : Viens Eo
Kyriann dit : Sul es toujours de bon conseils
Eolinius sourit
Feinigan dit : Ouais, plus j'aurais de sagesse, sur cette affaire, et plus je pourrais trouver où m'engager
Eolinius dit : qu'est ce qui se passe Ny-Kyriann ?
Eolinius sourit : sul cherche une guilde Fein ?
Kyriann éclate de rire.
Feinigan dit : Heu… An. On m'a fait quelques propositions, mais ce n'est pas le moment, je crois
Kyriann dit : Hum ! Je te prie de remarquer que je ne t'ai rien proposé !
Feinigan dit : je note !
Eeri a une tête de zombie fraichement déterrée
Kyriann tombe des nues
Eeri dit : deux grandes byrh, Ba', grytt
Kyriann dit : Eeri ?
Kyriann dit : C'est sul ?
Eolinius dit : ah c'est lor Fein, y ai entendu dire que Giasuki tenait lor a sul
Eeri vide une byrh d'un trait et repose la chope sur le bar
Feinigan jette un œil à la fyros et peine à la reconnaitre
Feinigan dit : C'est pas de ça que je veux parler, Eolinius !
Eolinius fait un signe à Eeri.
Eeri dit : oy, c'est moi, Kyriann
Eolinius dit : Lordoy Ny-Eeri
Eeri dit : 'doy ny-Eolinius
Kyriann embrasse Eeri sur les deux joues
Kyriann dit : Sul n'as pas l'air en grande forme
Kyriann dit : Trop de travail ?
Eeri fait un signe rapide à Feinigan
Feinigan est songeur, et du coup plus indifférent à Eeri que d'habitude
Eeri dit : disons ça, trop de travail… et j'ai été malade
Kyriann est horrifiée.
Feinigan dit : trop de g… de produits bizarres ?
Eolinius dit : c'est Feinigan qui semble pas non plus dans son assiette
Kyriann scrute son ex guildoux
Eolinius dit : vous n'avez pas manger ensemble dans le même bar ?
Eeri grogne : produits bizarres… dans le genre de ceux que Gia'Suki te met directement dans le gosier, Feinigan?
Kyriann dit : Sul es allée voir le sage, Eeri ?
Feinigan dit : On essaie d'éviter
Eolinius rigole en douce
Eeri essaie de rassurer Kyriann : an, ça va déjà mieux.
Kyriann ne trouve pas ça très drôle.
Kyriann est dubitative et ça se voit.
Eolinius dit : hm justement , giasuki a parlé de sul Fein, il parait que sul était dans …. une position délicate …
Feinigan dit : Gia'suki a parlé de moi ? Je suis flatté
Feinigan dit : je croyais n'être qu'une de ses centaines d'en-cas.
Feinigan dit : Cette homine a un appétit insatiable.
Kyriann hoche la tête : ça c'est vrai dans tous les sens
Feinigan a un sourire amusé
Eolinius regarde Kyriann : …. sul ne sais pas si bien dire …
Kyriann dit : Qu'est ce que vous avez encore fait comme bêtise avec Jazzounet ?
Kyriann dit : On ne vous tient plus tous les deux …
Eolinius tousse
Ninja Ogmios s'incline devant Eeri.
Kyriann fait un signe à Ninja Ogmios.
Ogmios s'incline devant Eolinius.
Eolinius fait un signe à Ninja Ogmios.
Ogmios s'incline devant Kyriann.
Ogmios dit : je vais jouer à la roue, encore une autre addiction
Kyriann dit : Bonne roue alors !
Ogmios dit : touchez du bois
Kyriann est assise sur du bois…
Ogmios dit : pas avec les fesses, avec la main
Feinigan dit : ha, y'a un mode d'emploi ?
Kyriann dit : Bah c'est pareil, non ?
Ogmios s'incline devant Feinigan.
Feinigan fait un signe à Ogmios.
Ogmios dit : Ha je n'avais pas vu Feinigan
Eeri y repensera à deux fois avant de toucher la roue…
Ogmios dit : ça porte bonheur avec les fesses?
Feinigan dit : Kyriann, pour revenir à cette histoire… Tout, ça implique des limites, ou pas ?
Feinigan dit : Genre, heu… à tout hasard, hein… tuer des gens ? prendre des drogues ?
Eolinius fronce les sourcils
Kyriann dit : Hein ??
Kyriann dit : Mais il est pas question de tuer ou droguer ou molester !
Kyriann dit : Ou quoi que ce soit
Feinigan dit : Ha ! je me disais aussi
Kyriann dit : On parle de famille là !
Eeri se demande de quoi ou qui ils parlent, mais préfère ne pas intervenir
Kyriann dit : Et dans la famille on est uni par l'amour !
Feinigan dit : Ouais, y'en a aussi
Kyriann dit : Ah quand même !
Feinigan dit : mais bon, comme on disait, c'est pas une famille tryker
Kyriann dit : Hum
Feinigan dit : ils ont chacun leur tribu et leurs habitudes, on va dire. Et l'alliance des deux, c'est pas parfait…
Kyriann dit : Alors il doit faire les concessions pour que les coins s'arrondissent !
Ogmios dit : la discussion à l'aire sérieuse
Kyriann dit : À lui de savoir avoir la souplesse voulue.
Ogmios dit : bonne journée
Feinigan dit : Des concessions… Mais bon, pas n'importe lesquels, si je comprends bien
Eolinius fait un signe à Ogmios.
Kyriann fait un signe à Ogmios.
Kyriann dit : Mais elle saura peut être faire aussi un pas vers lui.
Kyriann dit : Si il démontre qu'il peut être plus qu'un bon vivant gouailleur
Eolinius se demande qui est le futur marié
Feinigan dit : Ho, il a réussi à négocier un peu, il a eu droit à un choix récemment
Kyriann est toute imprégnée de bonne volonté et de bons sentiments.
Kyriann dit : Ah sul vois !
Kyriann dit : Des concessions !
Feinigan dit : choisir entre “rien” et le droit de voir sa fille une fois par semaine, jamais seul, en changeant de faction et en prenant une drogue qui laisse des marques à vie
Feinigan dit : il me semble que le marché n'est définitivement pas à son avantage. Mais un enfant a besoin de ses deux parents, d'après moi.
Kyriann dit : Beurk
Eeri reste le nez plongé dans sa byrh à la dernière remarque
Kyriann dit : Ce ne sont définitivement pas des trykeri
Eolinius dit : y vous laisse à votre discution, y dois rentrer
Kyriann embrasse Eolinius sur les deux joues
Eolinius s'incline devant Feinigan.
Eolinius fait une révérence des plus courtoises à Eeri.
Feinigan dit : ha, ça va pas aider, un sage qui part !
Eeri s'incline devant Eolinius.
Eolinius embrasse Kyriann sur la joue
Feinigan dit : Seelagan, Eolinius
Kyriann dit : Alors nous sommes d'accord on ne vole pas les gamins eny on essaie de se rabibocher
Eolinius dit : Lorandoy
Kyriann dit : Seelagan Ny-Eolinius !
Eeri dit : Seelagan Eolinius
Eolinius dit : a bientôt Ny-Eeri
Eeri sourit : à bientôt, oy
Eolinius dit : y essayerai d'être présent
Eolinius s'incline respectueusement.
Feinigan dit : Okal, donc… il faut qu'il fasse ce qu'elle dit ?
Eeri est dans ses pensées et dans sa byrh
Kyriann dit : Hum an ce n'est pas ce que j'ai dit
Kyriann dit : Il faut qu'il demontre qu'il l'aime assez pour qu'elle fasse un pas vers lui.
Eeri lève le nez de sa choppe : mais de qui parlez vous à la fin?
Kyriann dit : D'amis de Fei
Kyriann dit : Je n'en sais pas plus
Feinigan dit : D'amis qui n'ont pas la même conception de la famille
Eeri lève un sourcil vers le tryker au mot amis
Kyriann dit : Et qui visiblement ne sont pas des trykeri car sinon la question ne se poserait pas
Eeri se dit en elle même que la question se pose pour le tryker en question, pourquoi pas pour ses amis…
Feinigan dit : Pour tout dire, l'un est de la tribu des Contrebandier, donc quand même pas mal tryker
Feinigan dit : probable que sinon, il ne se poserait pas tant de questions
Kyriann dit : C'est possible
Kyriann dit : Mais une famille ça se compose de trois personnes minimum.
Feinigan dit : Oy.
Kyriann appuie ses mots et fait peser son regard sur Eeri.
Feinigan dit : Mais que faire si l'une des trois ne veut pas de famille… parce que c'est ça, au fond, le problème
Eeri lève les yeux vers Kyriann sentant le regard lourd, et hausse les épaules : pour mon cas, c'est perdu d'avance alors…
Kyriann dit : C'est là où l'amour rentre en jeu… normalement
Feinigan dit : C'est vrai que c'est plus facile entre fyros : persone ne veut être parent, on laisse les gamins à l'Imperium et voilà
Feinigan dit : je ne vois pas trop comment l'amour va aider.
Feinigan dit : Chacun a sa culture
Kyriann hoche la tête : Je crois que je ne suis pas d'une aide précieuse
Feinigan dit : bah ça me confirme que c'est une situation pourrie surtout !

Propositions scandaleuses

Feinigan dit : autre solution… ça les aidera peut-être…
Feinigan dit : je kidnappe le gamin, et je les laisse s'entraider pour le retrouver
Feinigan dit : Bon, ils vont me faire un mauvais sort, mais quand ils le retrouveront, ils auront dépassés leurs différends.
Kyriann dit : Hum il a quel age le gamin ?
Feinigan dit : quelques mois à peine
Kyriann dit : Al tu sais t'occuper d'un gamin de quelques mois ?
Feinigan dit : faudra que je trouve du lait. Ça va être un plan foireux
Feinigan sourit à Kyriann : je peux te le refiler sinon
Kyriann sourit : Oy
Kyriann dit : Je ne dis pas an !
Feinigan dit : Tu m'aiderais ? Malgré les risques ?
Eeri dit : Comme ça on accuse Kyriann d'enlèvement
Kyriann dit : Un bébé
Kyriann est réveuse
Feinigan dit : mais tu devras leur rendre, à un moment, hein !
Kyriann dit : Ah ?
Eeri est de plus en plus agitée, jouant avec sa choppe : Kyriann… Tu n'as toujours pas appris à te méfier de certains homins?
Feinigan fait un sourire égrillard : après si tu veux un bébé à toi, on peut s'arranger
Kyriann sourit : J'ai ce qu'il faut déjà ! Grytt
Kyriann dit : Et il est très doué.
Kyriann ricane.
Eeri ne tient plus en place : très
Feinigan dit : pour te faire des bébés ? Félicitation alors !
Kyriann dit : Eeri ?
Eeri dépose sa choppe sur le bar, manquant de l'exploser
Kyriann dit : Eeri ! Calme sul !
Eeri dit : Oh, mais je suis calme !
Feinigan ne pensait pas Eeri si prude, vu les ragots qui trainent
Kyriann dit : Okal.
Eeri dit : Je… J'ai subitement de l'énergie…
Kyriann hoche la tête : Ne la dépense pas trop
Eeri a une lueur un peu folle au fond de l'oeil : et c'est le moment ou jamais…
Feinigan se demande ce que le scientifique lui a refilé
Kyriann a manqué la lueur dans les yeux de Eeri.
Eeri dit : Je…
Eeri est un peu confuse, d'un coup
Eeri dit : Qu'est-ce que je viens de dire?
Kyriann dit : Que c'était le moment où jamais
Feinigan dit : d'aller aux bains à Pyr ?
Eeri dit : Oh, mais oy !! Mais… de faire quoi?
Kyriann dit : Eeri ?
Eeri dit : Les bains?
Feinigan dit : Je comprends. C'est un chouette endroit.
Eeri regarde d'un coup sa main droite, retire à moitié son gant, avant de le remettre
Kyriann dit : Sul n'as pas parlé de bains
Feinigan dit : ça lui ferait du bien !
Kyriann dit : Y ne crois pas an
Feinigan dit : rien de tel qu'un peu d'eau chaude pour se remettre d'aplomb
Feinigan dit : surtout sur les fyros
Eeri murmure : maudite orskos
Kyriann dit : Eeri vraiment tu m'inquiètes
Kyriann dit : Sul ne veux pas aller voir quelqu'un ? On peut faire appel à Tao Sian si nécessaire
Eeri regarde autour d'elle, vivement : je… non, surtout pas
Feinigan ricane
Eeri dit : je n'ai pas le temps
Kyriann dit : Eny si sul tombes malade loin de tout
Kyriann dit : Sul ne pourras pas revenir et sul as promis
Eeri ouvre de grands yeux : je ne suis pas malade !
Feinigan ricane un peu plus
Eeri dit : je pète la forme !
Kyriann dit : Sul as l'air exténuée et un peu confuse …
Kyriann dit : Sul as oublié ce que sul voulais faire …
Eeri dit : confuse… oy ! mais… je soulèverais un toub avec mon petit doigt !
Feinigan dit : je demande à voir !
Eeri bouscule le tryker : voir quoi?
Feinigan dit : Je ne suis pas un toub !
Kyriann a un peu peur que Fei ne finisse dans le lac
Kyriann pense qu'il l'aura bien mérité
Eeri dit : non, pire qu'un toub !
Feinigan sourit : un torbak ?
Feinigan dit : ça commence pareil
Eeri a une lueur meurtrière dans les yeux : et sul sais ce que je fais aux torbaks?
Feinigan dit : des bisous ?
Eeri dit : à la dague…
Feinigan fait un grand sourire à Eeri
Eeri dit : je commence par les découper, sur le coté, là
Feinigan ronronne : vraiment ?
Eeri dit : Un grand coup dans le flanc, sous la pate avant
Eeri donne un grand coup à Feinigan sur le flanc
Kyriann ne bouge pas.
Eeri dit : Puis là, c'est le moment de la surprise, frapper au cou, de l'autre coté, lorsque le torbak contre attaque
Feinigan hésite à rendre le coup, puis se décide finalement à se rapprocher d'Eeri au corps à corps
Feinigan dit : Et tu l'étrangle à main nue ?
Feinigan a les yeux qui brillent
Eeri dit : si le coup reussit, je peux l'achever au sol.
Eeri dit : Sinon, il faut faire volte face et frapper de nouveau, au centre
Feinigan dit : ha, je sens que je défaille !
Eeri sort sa dague et la pointe sous le ventre de Feinigan
Kyriann hoquette : Eeri an !!
Feinigan embrasse Eeri, se rapprochant vraiment dangereusement de la lame dans le même temps
Kyriann ouvre des yeux comme des soucoupes.
Feinigan se recule, un grand sourire sur les lèvres : là, je peux mourir !
Eeri est comme en transe et murmure à l'oreille du tryker : puis on travaille au corps, de gauche, à droite… jusqu'à ce que les organes internes soient en bouillie
Feinigan roucoule : vraiment impressionnant
Kyriann a peur de faire faire un faux mouvement à Eeri en intervenant et murmure : Eeri pacty !
Eeri a les muscles tendus : n'est-ce pas?
Feinigan dit : Ouais…
Eeri reprend soudainement ses esprits, et regarde autour d'elle
Kyriann dit : 1)
Kyriann dit : Eeri ?
Feinigan sourit largement, les yeux brillants
Kyriann pose la main sur le bras d'Eeri
Eeri a une respiration rapide et semble reprendre le contrôle : je…
Kyriann dit : Eeri, tout va bien !
Kyriann dit : Range cette dague, pacty
Eeri range fébrillement la dague dans son foureau : j'ai… je me suis vue frapper
Kyriann est bien décidée à faire appel à Tao Sian dans le peu de temps qu'il reste.
Feinigan dit : Tu m'as frappé ! en plein cœur !
Kyriann dit : ça va aller
Kyriann dit : An !
Feinigan dit : si si !
Kyriann dit : Il n'est pas mort
Feinigan a un soupir enamouré
Eeri regarde Feinigan de nouveau dans les yeux puis esquisse un sourire : dommage…
Kyriann dit : Il est là ce grand dadais
Eeri dit : la vie est faite d'occasions manquées… Certaines plus tentantes que d'autres
Kyriann dit : Sul l'aurais regretté à un moment quelconque
Eeri dit : Senn Kyriann… mais je ne sais pas
Kyriann dit : Laissons le là et allons nous reposer !
Eeri ricanne : ça, il reste vissé au bar, celui là…
Feinigan dit : Je fais bien !
Feinigan dit : ça me fait de bonnes histoires…
Eeri dit : Oy… Je vais retourner à mes préparations.. J'ai perdu du temps à cause de cette… enfin… passons
Kyriann dit : Alors rentre bien
Eeri se masse la main droite avec une grimace : seelagan Kyriann. Je te revois avant mon départ, promis !
Kyriann dit : Fei désolée je n'ai pas été de bon conseils
Feinigan dit : Pas grave, c'était amusant
Feinigan dit : Bonne nuit, mesdames !
Eeri dit : Fei désolée, j'ai hésité un peu trop longtemps…
Kyriann va essayer de coincer Eeri avec Tao Sian.
Eeri ricanne de nouveau et déchire un pacte : seelagan !
Kyriann fait un signe à Feinigan.
Feinigan dit : héhé elle est vraiment en forme
Feinigan s'incline devant Kyriann.
Kyriann hoche la tete inquiète.

Et une surprise

Vous quittez la Fourche du Bon Marché.
Vous êtes sur le Chemin du Clocher.
Vous quittez le Chemin du Clocher.
Vous êtes au Bout des Terres.
Feinigan dit : Ce qu'on fait pas par amour…
Feinigan se marre, mais ça lui fait bizarre quand même

 Ce texte utilise le fair-use, soumis à la tolérance des ayants-droits

1)
va vraiment falloir aller dormir !
univers/ryzom/log/2022_03_03.txt · Dernière modification: 04/03/2022 18:40 de Zatalyz