Outils du site

univers:autres:lemures:004

Le loup et la pucelle

Lors d'une antique guerre, un enfant démon fut abandonné dans les bois. La seule créature à proximité était un loup, et c'est la forme qu'il prit. Sous cette forme, il terrifia la région de longues années durant et moissonna les âmes.

Un jour qu'il venait de dévorer une petite vieille dans sa chaumière, il croisa la route d'une jeune pucelle vêtue de rouge. Après des années à massacrer, l'envie le prit soudain de se livrer à d'autres activités. Il s'adressa donc à la fille, lui demandant ce qui l'amenait à se promener seule dans les bois.

L'enfant, terrifiée par le loup monstrueux et doué de parole, ne cacha rien de son but. Sa mère étant tombé malade, on l'avait confié à sa grand-mère, vieille ermite vivant en forêt, qu'elle s'en allait rejoindre. Le loup pensa à son précédent déjeuner et un plan naquit dans son esprit. Il indiqua à l'enfant un raccourci qui lui rallongeait un peu le chemin, et se précipita dans la chaumière. Là, il arrangea un peu les lieux et se glissa sous la couverture, un bonnet sur la tête pour se dissimuler. Mais il avait été si longtemps loup qu'il en garda la forme.

Lorsque la pucelle arriva, elle hésita un instant devant l'odeur de la chaumière.
“Ho, mère-grand, quelle drôle d'odeur ici !
-Hélas, petite, je suis bien vieille pour faire le ménage. Mais vient donc embrasser ta grand-mère !
-Ho, mère-grand, que votre voix est rauque !
-Hélas, petite, c'est une mauvaise grippe qui me reste. Mais que cela ne t'empêche pas d'embrasser ta grand-mère.
-Mère-grand, qu'il fait sombre ici !
-Hélas, petite, cela fait longtemps que je ne vois plus de nuance entre le jour et la nuit. Mais pourquoi n'as-tu pas encore embrassé ta grand-mère ?
-Mère-grand, est-ce vos yeux qui brillent ainsi ?
-Enfin, petite, seulement le reflet de la lumière sur mes lunettes. Approche-toi, que je te baise enfin.”

L'enfant s'approcha, le loup lui sauta dessus et la viola. Puis il fit mine de s'endormir et bientôt ses ronflements secouaient la cabane. Alors la fillette, tremblante, se sauva et revint avec des chasseurs, qui tuèrent un loup assommé sur un lit.

Le démon, lui, dormait déjà paisiblement dans le ventre de la fillette. Celle-ci ne tarda pas à se marier, et le démon attendit patiemment la nuit de noce pour laisser le ventre s'arrondir. Il retrouva ainsi forme humaine et asservit par la suite le village entier, après avoir dévoré la famille qui croyait l'avoir enfanté.

Mais on raconte que sa forme de loup continua de le hanter et qu'à chaque Ilion ronde, il reprenait sa forme de loup, et que chacun de ses enfants ressentait par moment le besoin de se couvrir de poil pour aller hurler à la lune.

univers/autres/lemures/004.txt · Dernière modification: 30/11/2020 10:36 (modification externe)