Outils du site

univers:ryzom:fakuang:002

Attente

Si vous avez l'impression de louper un épisode, cette histoire-là, vu par un autre protagoniste, pourra donner d'autres infos. Mais ce n'est pas vital !

Ça n'était pas de l'amour. Ce genre de sentiment n'avait aucune chance de percer dans le cœur d'un Antekami. Mais que cette gamine avait été amusante !

Enfin, un peu plus que ça. Au début, oui, c'était juste amusant de la voir si naïve, si confiante. Mais pas la suite, lorsqu'elle avait pris la drogue, la soirée était devenue vraiment démente.

Cette drogue était un des petits cadeaux du Cercle Noir. Les Antekamis l'appréciaient : elle rendait un peu dingue et incroyablement fort. Sur les Zoraïs faibles elle avait souvent un effet létal. Ils s'agitaient un moment, se convulsaient, et mourraient.

Laofa avait surpris tout le monde en réagissant en vraie Antekamie. Peut-être que la quantité d'alcool qu'elle avait bu avant l'avait protégé. Fakuang pensait plutôt que malgré ses sourires, elle avait derrière le masque une ombre qui n'attendait que ça pour se révéler. La jeune Zoraïe avait hurlé à l'encontre des kinchers, défié la chef de tribu, était allée attaquer les Najabs à mains nues… bref, une vraie dingue. Malgré la drogue, elle n'avait pas complètement les moyens de ses prétentions mais la tribu l'avait suivie avec plaisir, la relevant quand elle tombait et l'aidant à achever les bestioles. La cruauté dont elle avait fait preuve avait été très émouvante. Elle avait fini par s'écrouler de fatigue au milieu du champ de psykoplas. Fakuang l'avait ramenée sur le Promontoire des Kipees. Il était fier de sa trouvaille. Elle avait ce qu'il fallait dans le ventre.

Mais elle n'était pas revenue, ni le lendemain, ni les jours suivants. Il s'était surpris à guetter son chantonnement. Elle viendrait quand elle viendrait ! Elle ne pourrait pas résister, maintenant qu'elle avait goûté au vrai sens de la vie…

Les semaines avaient passé. Il regrettait à présent de ne pas l'avoir ramenée au camp, de ne pas avoir été là à son réveil pour être sûr qu'elle resterait. Il avait juste suivi son intuition, comme toujours, mais pour une fois elle n'avait pas été bonne. Peut-être s'était-il trompé, la drogue l'avait épargnée par un caprice du destin et avait effacé ses souvenirs, enterré sa folie une fois ses effets atténués.

Malgré tout il surveillait la zone. Elle repasserait, il le savait.

univers/ryzom/fakuang/002.txt · Dernière modification: 03/10/2017 13:57 (modification externe)